Guide e-liquide

e-liquide avec nicotine: précautions à prendre

Avec l’essor des vaporisateurs électroniques, de plus en plus de nicotine liquide est utilisée et stockée par les anciens fumeurs.
 
Ce produit n’est pas anodin et des précautions d’usage doivent être prises pour son stockage et son utilisation.
 

Les e-liquides contiennent souvent de la nicotine

Cette substance procure uniquement du plaisir au fumeur, c’est exactement la même substance que l’on retrouve dans les e-liquides. Comme la caféine, c’est juste un stimulant, elle n’est pas classée comme cancérigène mais peut représenter un poison en très forte concentration.

Les flacons sont généralement équipés de pipettes ou de compte-gouttes et sont vendus dans des bouteilles de 7 à 50 ml.

Au Québec, même s’il n’y a pas encore de législation sur ces produits, les boutiques vendent des e-liquides dont la concentration de nicotine n’excède pas 24 mg/ml, comme aux Etats-Unis. Les flacons ne sont pas tous équipés de sécurité enfant.

La nicotine est transdermique et est absorbée directement par la peau ou les muqueuses, à forte concentration elle doit donc être manipulée avec prudence. Un e-liquide à 20 mg est fortement dilué et contient uniquement 2% de nicotine. Il n’y a aucun danger de s’en mettre quelques gouttes sur les mains, il suffit de se les passer sous l’eau.

De la même manière que vous rangez vos produits ménagers tels que l’eau de javel, il est normal de conserver ses e-liquides avec nicotine hors de la portée des enfants et des animaux. Eviter par exemple de les poser dans la cuisine entre la machine à café et le grille-pain.

Ne laissez pas traîner vos e-liquides!
Même si elle est fortement diluée pour nos e-cigarettes avec nicotine, ce produit peut être dangereux pour les enfants et les animaux.

Les mixologues prennent des précautions particulières lorsqu’ils manipulent des liquides à forte concentration de nicotine et doivent mettre une combinaison, un masque et des gants.

Lorsque vous fabriquez vos jus et que vous manipulez des concentrations élevées de nicotine, il faut également prendre des précautions d’usage.En cas d’ingestion accidentelle, de contact avec la peau ou avec les yeux, il faut rincer abondamment à l’eau la zone concernée et appeler tout de suite le 911 et leur lire l’étiquette du e-liquide.
 

Vapotage et effets secondaires de la nicotine

Il est important d’informer les utilisateurs que la nicotine peut avoir divers effets secondaires. En particulier pour les fumeurs qui débutent avec un vaporisateur électronique et qui consomment un e-liquide à forte concentration de nicotine.

La moitié des débutants ont eu la bouche ou la gorge sèche. Cet effet secondaire a disparu avec le temps.

Il n’y a généralement pas de danger de surdosage de nicotine. Depuis toutes les années qu’il vit avec le tabac, le fumeur connait bien cette substance. Quand il a pris trop de nicotine, il pose son vaporisateur et attend que ça passe.

Pour les personnes qui manipulent des concentrations élevées de nicotine, un surdosage peut provoquer:

  • des vertiges,
  • des palpitations cardiaques.
  • des maux de tête,
  • des insomnies ou des vomissements.

 
Pour les gros fumeurs, 18 mg n’est quelquefois pas suffisant et hésitent à prendre une concentration supérieure car le hit est trop fort pour eux.
Il faut savoir que les cigarettes au tabac délivrent la nicotine beaucoup plus efficacement, en particulier car les cigarettiers ajoutent des produits qui « endorment » la gorge.
 
Ces inconvénients sont probablement une des causes des 20% d’échecs de la e-cig.
 
Le docteur Jacques Le Houezec est un spécialiste français de la nicotine qui en parle très bien dans cette vidéo:

 

Qui ne devraient pas vapoter?


L’utilisation de e-liquide à l’aide d’un vaporisateur électronique est contre-indiquée pour les personnes suivantes:

  • Les non fumeurs, si vous ne fumez pas, ne commencez pas à vaper de cigarette electronique avec nicotine
  • Les personnes allergiques à la nicotine
  • Les femmes enceintes ou qui allaitent
  • les personnes présentant des facteurs de risque cardiovasculaire
  • Les personnes atteintes d’hypertension
  • Les personnes présentant des faiblesses respiratoires.

 

Quelques empoisonnements nicotiniques constatés


En décembre 2014, dans l’état de New York, un enfant âgé d’un an est décédé suite à l’ingestion de e-liquide pour e-cigarette.

En 2 ans, c’est le second cas d’empoisonnement mortel recensé dans le monde. Le précédent était en Israël. A notre connaissance, il n’y a pas eu de cas semblable à Montréal ou ailleurs au Québec.

Le nombre d’appels au 911 concernant des intoxications au e-liquide est en augmentation depuis 2 ans. Ce nombre doit cependant être mis en corrélation avec l’expansion du marché de la e-cigarette et est beaucoup moins important que les accidents liés au tabac.
Aux États-Unis, ces incidents ont généré six fois moins d’appels que les intoxications à la cigarette au tabac.
 
 

11 commentaires

  1. graff octobre 14, 2016 at 7:26  - Répondre

    J’étais un gros fumeur, 25 cigarettes par jour. Depuis un mois et demi je fume avec la cigarette électronique, et j’ai grossi de trois kilos. J’espère que cela va m’aider à ne plus rien fumer. Merci pour vos conseils. Salutations distinguées. Michel Graff.

  2. Michel Sauvageau mars 5, 2017 at 8:55  - Répondre

    Bonjour Ca fait 50ans que je fume. Je veux changer mes habitudes graduellement. J’ai considérablement réduit ma quantité de cigarettes quotidienne de 15 a 20 cig. Avec la cigarette électronique le problème si je prend une respiration trop fort je m’étouffe très difficile a gérer la puissance d’air.

    Première fois que j’utilise se produit. Osire avec( maskinongé 20 de labo lvs).

    C’est du a quoi l’étouffement?

    • eVAP mai 15, 2017 at 10:26  - Répondre

      Bonjour Michel,

      Je ne sais pas quel matériel vous utilisez.
      Par contre, de plus en plus de vendeurs proposent du matériel « sub-ohm ». Personnellement je n’aime pas ça car je m’étouffe aussi avec. Si vous avez ce type de clearomiseur/coil je vous conseillerais de tester les coils > 1 ohms. Par contre il faudra augmenter votre dosage de nicotine (minimum 18mg).
      Bonne chance Michel!

  3. Nicole trudeau avril 14, 2017 at 12:18  - Répondre

    J’utilisé la cigarette électronique en plus de fumer la régulière la nuit dernière je n’avais plus de soufile et je prends aussi 3 inhalateur est-ce que je dois arrêter la cigarette électronique.

    • eVAP mai 15, 2017 at 10:22  - Répondre

      Je ne suis pas médecin mais à votre place j’arrêterais plutôt la cigarette tabac.
      Par contre, si la cigarette électronique ne vous satisfait pas, vous pouvez augmenter la quantité de nicotine de votre e-liquide. Si vous fumez plus de 15 cigarettes par jour il faut au minimum 1 e-liquide à 18mg (si vous n’êtes pas en sub-ohm bien-sur).

  4. Adeline avril 18, 2017 at 1:30  - Répondre

    Je fume la cigarette électronique depuis un mois avec un 3 mg de nicotine. Quel sont les effets secondaires plus tard

    • eVAP mai 15, 2017 at 10:19  - Répondre

      La cigarette électronique est une méthode de réduction des risques. Comme vous le savez, on connait bien les dégats du tabac sur la santé. Concernant la e-cigarette, on ne connait pas ses effets sur le long terme. Par contre, à ma connaissance aucun cancer n’a directement été relié à son consommation. Il faut surtout éviter de faire des dry hit (gout de brûlé). Si ça vous arrive il faut changer le coil tout de suite. C’est aussi une question de bon sens; on vapote pour arrêter de fumer. Après quelques années, si on peut le faire au bout de quelques années, c’est une bonne idée d’arrêter également la cigarette électronique. Il est toujours préférable de respirer de l’air pur.

  5. Karoumedi mai 13, 2017 at 1:38  - Répondre

    Bonjour, je fume cette innovation à 6mg de nicotine seulement censée m’aider à arrêter la clope. J’ai effectivement bien réussi à me passer de cloper depuis 1an sauf que j’ai toujours excessivement vappoté. Si j’ai un conseil à vous donner, n’en abusez pas car en ce qui me concerne j’ai actuellement des vertiges avec perception d’instabilité. Avant d’en déduire qu’il s’agit bien des effets de la cigarette électronique, j’ai fait des examens (ORL-IRM cérébral-Exemen neurologique…) Rien à signaler Origine inconnue. Tant mieux. Sauf que les vertiges, sifflements d’oreille, sensations de malaise sont toujours là et j’ai fini par remarquer qu’ils surviennent systématiquement 20 à 30 mn après avoir vappoter puis diminuent 15 à 30 mn après avoir arrêter sans disparaître totalement. Voilà mon témoignage si cela peut vous aider à comprendre à quoi il faudra peut être vous attendre.

    • eVAP mai 15, 2017 at 8:22  - Répondre

      Merci Karoumedi pour votre témoignage.

  6. stephane septembre 5, 2017 at 4:53  - Répondre

    Bonjour, quant à moi j’étais un gros fumeur 30 cigarettes par jour pendant +- 30 ans;
    J’ai arrêté pour mettre des implants dentaires et la e-cigarette a très bien fonctionné.
    Prise de poids +- 15kg en 3 ans (j’étais maigre) mais….je vapotte toujours et je ne parviens pas à quitter cette m..rde.
    J’ai des effets secondaires dans les gencives si je vapotte de trop …elles me brûlent.
    Juste un témoignage.

  7. Collas Hervé octobre 24, 2017 at 8:06  - Répondre

    Bonjour,
    Très gros fumeurs de blondes Américaines connues (2 paquets/jour chacun durant plus de trente ans), en septembre 2015, ma femme et moi décidons de « vapoter » et de ne plus fumer du tout. Bilan après plus de 2 ans = > nous « vapotons » toujours, j’ai réduit un petit peu le dosage de nicotine à 11mg, ma femme est à 18mg, mais nous n’avons touché aucune cigarette depuis ce jour de septembre 2015. Les bénéfices ne sont peut-être pas évidents car nous dépendons toujours de la cigarette électronique mais ceci-dit, nous sommes très satisfait de notre choix, nous tenons toujours bon ! Ce n’est pas négligeable financièrement (coût diminué de 70% à 80% par rapport aux cigarettes), nous avons pris du poids certes mais l’odeur de la cigarette a disparu de notre vie, pas encore de notre cerveau, mais ça va ! Nous tolérons les fumeurs autour de nous mais pas à la maison, en somme nous sommes très convaincus que cette cigarette électronique est beaucoup moins néfaste tant au point de vue santé que pécuniaire. J’encourage tous les fumeurs a essayer sans prendre vraiment de risques. Il suffit de réfléchir aux bénéfices de passer à la vapeur ! Merci d’avoir pris le temps de me lire.
    Hervé

Vos réactions?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec une *

Guide e-cig et e-liquide

  • Piles précautions pour batteries

    Petit guide de sécurité des piles

    Divers incidents liés à des piles ou des mods qui explosent ont donné bien mauvaise presse à la vape. C’est pourquoi nous avons cru important de rappeler les précautions à prendre pour l’utilisation, l’entreposage et l’entretien de vos accumulateurs.

  • Sevarome, créateur fabricant d'arôme alimentaire

    Un e-liquide Premium, c’est quoi?

    Les e-liquides « Premium » sont plus dispendieux que la moyenne. eVAP tente une définition et de ce que l’on est en droit d’attendre de ces jus haut de gamme.

  • evap vap sub ohm

    Confession d’un accro du sub-ohming – 2ème partie

    Avant toute chose, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de vapoter. Je ne comprends pas que l’on se sente obligé de choisir un camp. Il existe différentes façons de vaporiser ses e-liquides parce qu’il y a différents types de vapoteurs.

Au sujet de

eVAP

eVAP.ca est un blog d’information sur la e-cigarette au Québec.

Le vaporisateur personnel est une méthode de réduction des risques pour le fumeur adulte qui ne veut (ou ne peut) arrêter le tabac.

Les propos tenus sur ce site, sauf cas contraire, ne proviennent pas de professionnels de la santé. En cas de doute, veuillez consulter votre médecin.

sur Google+

Ailleurs sur le Web

Voici une liste de sites à visiter absolument si vous souhaitez enfin arrêter de fumer. Il n'est jamais trop tard pour faire du bien à sa santé.

RESTONS EN CONTACT

Vous pouvez rester en contact avec eVAP en nous suivant simplement sur les réseaux sociaux.