Revues tests e-cigarette et e-liquide

Atomiseur Cleito d’Aspire

atomiseur-aspire-cleito-canada

Critique d’atomiseur par Martin Ouellet
 

Depuis quelque temps, les produits pour cigarettes électroniques Aspire ont été décevants. Autant leurs excursions du côté des box mods que les atomiseurs qui ont suivi l’Atlantis original manquaient cruellement de finition, n’apportaient aucune innovation réelle et n’arrivaient pas à se démarquer de la compétition.

Après avoir donné une chance au Triton v2 qui n’a pas tenu ses promesses quant à moi (tendance à couler, remplissage pénible dû à un filetage capricieux et contenance inférieure à la norme), j’ai en revanche été très agréablement surpris par l’atomiseur qui lui a succédé : le Cleito.

 

Présentation du Cleito de chez Aspire

Le Cleito est un atomiseur qui, contrairement au Triton version 1 et 2, est uniquement destiné au sub-ohm. D’une taille très modeste pour un atomiseur de ce genre, le Cleito surpasse tout de même le Triton v2 au niveau de la quantité de liquide que son réservoir peut contenir, c’est-à-dire 3,5 ml.

Et ceci grâce à une innovation fort astucieuse qui donne au Cleito son caractère unique : alors qu’en général la résistance se visse dans une cheminée qui achemine la vapeur jusque dans la bouche du vapoteur, dans le Cleito, la cheminée n’existe pas. La résistance, de taille très impressionnante, est vissée dans la base et connectée directement au drip tip. Ce qui fait que la vapeur s’élève du centre de la résistance pour être ensuite directement aspirée.

La distance que la vapeur doit franchir, étant significativement réduite, ceci favorise la production d’une vapeur chaude, saturée de saveur et très dense.

 

Malgré sa taille compacte, le Cleito rivalise avec les meilleurs atomiseurs sub-ohm présentement sur le marché, tels que le Uwell Crown, le Freemax Starre ou l’Herakles original et Plus.
Un autre élément qui contribue à la richesse de la saveur sur cet atomiseur, c’est la conception même des brûleurs. Non seulement contiennent-ils une quantité généreuse de coton biologique comme on en est en droit de s’y attendre, mais de plus, au lieu de simples spires de kanthal pour former la résistance, on y retrouve du fil Clapton, c’est-à-dire qu’autour du premier brin, un deuxième a été entortillé (ce qui lui donne l’apparence d’une corde de guitare, d’où le nom de Clapton). Les résistances Clapton offrent une plus grande surface de contact avec le liquide, ce qui leur confère une meilleure saveur. De plus, ils ont tendance à durer plus longtemps.
 
Point de vue apparence, le Cleito bénéficie d’un design minimaliste qui lui donne une allure distinguée. Offert en fini acier inoxydable ou noir, quasiment toute sa surface est composée de vitre. Attention, fragile! Conscient de cet état de fait, Aspire a eu la présence d’esprit d’inclure dans la boîte une vitre de rechange ainsi qu’un ensemble de 4 bagues de silicone de couleurs variées qu’on peut placer au besoin sur la vitre afin de la protéger contre les chocs. On retrouve aussi dans la boîte, en plus de la résistance 0.4 ohm déjà installé, un brûleur supplémentaire de 0.2 ohm.

 

Utilisation

Il est possible de retirer le drip tip de delrin fourni pour le remplacer par un de format 510 standard de notre choix. Cependant, en faisant ceci, on expose un joint torique pas très esthétique sur l’embout, ce qui est un peu regrettable. Pour ma part, j’aime beaucoup celui qui vient avec l’atomiseur, donc ça ne me gêne pas mais j’imagine que d’autres apprécieront moins.
On remarquera aussi que l’atomiseur devient rapidement chaud lorsqu’on vape à la chaîne. Ce qui s’explique facilement : on est connecté directement sur la résistance après tout! Raison supplémentaire de mettre la capote de silicone qui sert également d’isolant quand on pose les lèvres près du corps de l’atomiseur.
 
De par sa conception unique, le Cleito exige aussi quelques précautions lors du remplissage. Étant donné que le brûleur est vissé aux deux extrémités (dans la base et dans la partie supérieure de l’atomiseur), il faudra faire attention en dévissant la partie supérieure de tenir la vitre fermement entre les doigts et de ne pas entraîner la résistance en même temps que la partie à enlever. Si cela se produit, on se retrouvera avec un réservoir vide et un beau dégât à nettoyer. Pour éviter cette situation, je suggère de ne pas visser trop fermement le brûleur dans le haut de l’atomiseur pour ne pas qu’il coince dedans lors du démontage. Ce n’est pas bien sorcier et on prend vite l’habitude.

Autre petit bémol, j’aurais apprécié qu’Aspire fournisse un petit manuel d’instructions ainsi que quelques mises en garde sur la vape en sub-ohm dans le boîtier. Ce n’est malheureusement pas la norme mais ça devrait l’être.
 
Malgré ces quelques détails, je raffole du Cleito, que j’ai jumelé à mon Evic VTC mini (tout en noir), ce qui me fait un duo du tonnerre; compact, efficace et très plaisant à l’œil. À mon avis, l’atomiseur Cleito est le meilleur produit Aspire depuis l’Atlantis original. Il offre une saveur incomparable, un débit d’air monstrueux (même fermé à moitié, il y a bien suffisamment de flux d’air à mon goût), il est bien fabriqué, très beau, facile d’entretien et capable de vaporiser des liquides maximum VG sans la moindre difficulté.
 

Je recommande fortement le Cleito aux amateurs de vape sub-ohm à la recherche d’un atomiseur discret, différent et ultra performant.

 

Je lui accorde la note de 4 étoiles sur 5.

Si vous possédez un Aspire Cleito ou en faites l’essai, n’hésitez pas à partager vos impressions sur ce blogue. D’ici là, je vous invite à garde la tête dans les nuages… et les deux pieds sur terre!
 
 

Résumé
Date du test
Produit testé
Cleito Aspire
Note eVAP
4
  • Editor Rating
  • Cleito Aspire
  • Total score
  • User Rating
  • Cleito Aspire
  • Total score

3 commentaires

  1. Xenon février 17, 2016 at 3:48  - Répondre

    Cela vas faire un mois que je vape cette aspire génial rien à dire à part bien sûr qui chauffe très vite et que il a une consomation de fou mais bon quand on aime on ne compte pas

    • Martin Ouellet février 18, 2016 at 9:02  - Répondre

      Une bonne raison de se mettre à mixer ses propres liquides, peut-être? :)

  2. dj classX mars 17, 2016 at 2:21  - Répondre

    franchement un plaisir de vape mais petit bémol c vrai q’uil consomme beaucoup de i liquide des 40 watt avec ma box cuboïd 150 watt mais franchement je kiff grave et je ne plus arrêter de vaper

Vos réactions?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec une *

Guide e-cig et e-liquide

Au sujet de

  • Gouvernement du Canada et tabagisme

    Site du gouvernement canadien sur le tabagisme qui ne mentionne malheureusement pas la cigarette electronique. Conseils pour cesser de fumer et renseignements sur la dépendance à la nicotine, le calcul du coût et les risques liés au tabagisme.    

eVAP

eVAP.ca est un blog d’information sur la e-cigarette au Québec.

Le vaporisateur personnel est une méthode de réduction des risques pour le fumeur adulte qui ne veut (ou ne peut) arrêter le tabac.

Les propos tenus sur ce site, sauf cas contraire, ne proviennent pas de professionnels de la santé. En cas de doute, veuillez consulter votre médecin.

sur Google+

Ailleurs sur le Web

Voici une liste de sites à visiter absolument si vous souhaitez enfin arrêter de fumer. Il n'est jamais trop tard pour faire du bien à sa santé.

RESTONS EN CONTACT

Vous pouvez rester en contact avec eVAP en nous suivant simplement sur les réseaux sociaux.