Revues tests e-cigarette et e-liquide

Revue-éclair du Troll v2 de Wotofo

e-cigarette dripper wotofo troll v2

Par Martin Ouellet
 

Je suis un fanboy Wotofo. Cette compagnie a concocté quelques-uns de mes atomiseurs reconstructibles préférés, dont le Serpent, le Conqueror, le Serpent Mini en plus d’une pléthore de drippers beaux, bons, pas chers. Le Freakshow, le Troll, le Sapor, le Lush et l’Atty3, entre autres.

Mais aujourd’hui, amis de la vape, c’est d’aucun de ceux là que je veux vous entretenir. C’est du Troll version 2, un dripper versatile, abordable, bâti comme un tank et susceptible de plaire aussi bien aux novices qu’aux experts.

Il fait beau dehors et je suis sûr que vous avez mieux à faire que de lire mes élucubrations. Alors je ne m’éterniserai pas en préliminaires ; pénétrons sans plus attendre dans le vif du sujet.

 

Le bon

Offert en noir uni ou stainless steel, le Troll version 2 est un dripper de 22 mm qui a belle allure. Certains apprécieront le logo représentant une tête de troll grimaçante qui orne le corps de l’ato, d’autres pas. (Parenthèse ici : quand je parle de troll, je parle de la variété de brutes qui infeste les forums sur internet, pas des créatures fantastiques qu’on retrouve dans l’oeuvre de Tolkien et cie). Personnellement, elle me fait bien rire.

Construit en acier inoxydable épais, le Troll v2 est bien usiné et respire la solidité. Les vis de l’incontournable plateau Velocity semblent faites d’un métal dur qui ne se déformera pas facilement. La cuve servant à recueillir le coton et le liquide est incroyablement profonde (10 mm) ce qui évite d’avoir à re-dripper continuellement. Le plateau du Troll v2 est spacieux et les pôles percés de trous de 2.7mm, ce qui permet de réaliser des montages imposants.
 
Point de vue circulation d’air, nous avons le choix entre des fentes horizontales, favorisant la saveur, et des fentes obliques, pour ceux qui recherchent d’abord et avant tout le volume de vapeur. Il est possible de créer un ajustement fin du débit d’air en faisant tourner le baril du dripper. On peut donc obtenir une vape serrée ou super aérienne, selon sa préférence. De plus, comme les trous d’aération se trouvent dans le haut de l’atomiseur et que trois joints toriques scellent le bas du dripper, il est à peu près impossible d’avoir de fuites de liquide.
On voit bien que les concepteurs du Troll version 2 avaient en tête les chasseurs de nuages quand ils ont conçus ce dripper. Mais il est tout à fait possible pour un vapoteur plus pépère (comme l’auteur de ces lignes) d’obtenir une vape axée saveur tout à fait satisfaisante avec un peu de fine tuning.

 

Le Troll v2 est livré avec un choix de deux drip tips. Le premier est de taille réduite, en acier, au bord arrondi, très confortable sur les lèvres, mais ayant tendance à chauffer à haute température. Le second, très large, est fait de matière plastique isolante (delrin ?).

Outre ceci, on trouvera dans la boîte des joints toriques et des vis de rechange, ainsi que quelques résistances préfaites et un peu de coton.

 

L’un peu moins bon (mais rien de grave)

Honnêtement, je n’ai qu’un seul reproche à faire au Troll v2. Et encore là, y’a pas de quoi flageller un félin mais ça mérite d’être mentionné quand même : les joints toriques (ou o-rings pour les lecteurs franglophones) qui tiennent la base et le corps du dripper ensemble sont sacrément solides quand ils sont secs. Pis comme il y en a trois, eh bien, je vous conseille fortement de les lubrifier au plus sacrant si vous voulez éviter d’égrener un chapelet de jurons à chaque fois que vous voulez ouvrir l’ato. Une fois ceci fait, vous vous sentirez beaucoup mieux, croyez-moi.

Par ailleurs, il est tout à fait faisable de dripper directement dans l’ouverture du drip tip sans avoir à tout démonter. Étant donné la profondeur de la cuve, vous pouvez y aller sans trop redouter de dégâts.
 

Mon verdict

Le Troll v2 est un excellent dripper. Il ne réinvente pas la roue, mais tout ce qu’il fait, il le fait de façon admirable.

Il est versatile, solide et résistant aux chocs (le mien après plusieurs chutes par terre est encore impeccable). Son plateau de montage est très généreux pour un atomiseur de 22mm. Il a également une cuve super profonde pour le liquide et il ne coule pas. Finalement, il offre un large éventail de réglages possibles pour le débit d’air.

 

Le Troll v2 est une excellente option pour quelqu’un qui voudrait se faire la main sur un premier dripper. Et de nombreux cloud chasers voudront sûrement l’ajouter à leur arsenal car il est capable de performances qui décoiffent si on veut le pousser à bout.

 

Pour toutes ces raisons, il se mérite la note de 5 nuages sur 5.

 

Amis ou ennemis du Troll second, je vous invite à partager avec nous vos impressions. Et d’ici là, gardez la tête dans les nuages… et les deux pieds sur terre !

 

 

Résumé
Date du test
Produit testé
Wotofo Troll v2
Note eVAP
5
  • Editor Rating
  • Wotofo Troll v2
  • Total score
  • User Rating
  • Wotofo Troll v2
  • Total score

Vos réactions?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec une *

Guide e-cig et e-liquide

Au sujet de

  • Gouvernement du Canada et tabagisme

    Site du gouvernement canadien sur le tabagisme qui ne mentionne malheureusement pas la cigarette electronique. Conseils pour cesser de fumer et renseignements sur la dépendance à la nicotine, le calcul du coût et les risques liés au tabagisme.    

eVAP

eVAP.ca est un blog d’information sur la e-cigarette au Québec.

Le vaporisateur personnel est une méthode de réduction des risques pour le fumeur adulte qui ne veut (ou ne peut) arrêter le tabac.

Les propos tenus sur ce site, sauf cas contraire, ne proviennent pas de professionnels de la santé. En cas de doute, veuillez consulter votre médecin.

sur Google+

Ailleurs sur le Web

Voici une liste de sites à visiter absolument si vous souhaitez enfin arrêter de fumer. Il n'est jamais trop tard pour faire du bien à sa santé.

RESTONS EN CONTACT

Vous pouvez rester en contact avec eVAP en nous suivant simplement sur les réseaux sociaux.