Etudes sur la e-cigarette

Le nickel et le titane: Tenir hors de portée des débutants

Résistances pour contrôle de température

Par Martin Ouellet
 
Parmi les innovations qui ont pris d’assaut le monde de la cigarette électronique en 2015, le contrôle de la température figure parmi les plus importantes. La grande majorité des box mods, et même de plus en plus de kits de départ pour nouveaux vapoteurs, sont offerts avec l’option de les opérer en mode contrôle de la température.

Or, le contrôle de la température fonctionne avec des métaux différents du kanthal, traditionnellement utilisé comme fil résistif dans la fabrication des résistances pour atomiseurs.

 

On retrouve sur le marché trois types de fil différents pour le CT : le nickel, le titane et l’acier inoxydable (stainless steel).

 

Avant de me prononcer sur la sécurité de chacun de ces matériaux, je voudrais commencer par insister sur le fait qu’en aucun cas, le nickel et le titane ne doivent être employés hors du mode contrôle de température! Si votre mod n’est pas équipé d’une fonction dédiée à ces métaux, vous ne devez tout simplement pas les utiliser! Ce qui est très fâcheux, d’ailleurs, car de nombreux mods et atomiseurs récemment mis en marché sont livrés avec des résistances en nickel (ni200) et parfois en titane (ti) sans la moindre mise en garde ou explication sur la façon de s’en servir.

 

La plus grande prudence est de mise car ces résistances peuvent être dangereuses lorsque mal employées.

 

 

Le nickel (ni 200)

Le nickel ou ni200 est le métal le plus utilisé dans les résistances préfabriquées faites pour le contrôle de température. Sa résistance est presque nulle. Il chauffe donc beaucoup plus rapidement que le kanthal.

Certaines personnes sont allergiques à ce métal et doivent l’éviter à tout prix. D’autres trouvent qu’il donne un arrière-goût métallique à la vape. Son innocuité lorsqu’utilisé pour vaporiser des e-juices est controversée. De plus, si on le chauffe à des températures extrêmes, il peut dégager des vapeurs toxiques. Ce qui se produit parfois à cause d’erreur humaine ou de défectuosité de certains mods.

Les vapoteurs qui voudraient utiliser du fil de nickel pour fabriquer leurs propres résistances doivent à tout prix éviter de faire rougir le métal pour façonner leurs spires (ce qu’on appelle faire un dry burn). Le nickel est assez difficile à travailler; il est très mou et on devra faire de nombreux tours avec puisqu’il est très mince et peu résistif.

 

J’estime que les effets du nickel sur la santé des vapoteurs sont encore trop méconnus pour qu’on le considère sécuritaire.

 

Si vous voulez approfondir votre réflexion sur les dangers de vaper du nickel, je vous invite à visionner ce vidéo assez éclairant qui circule sur Youtube (malheureusement, en anglais seulement) :
 

 

Le titane (ti)

Les mêmes règles de prudence s’appliquent au titane. Celui-ci, lorsque chauffé à de grandes températures (lors d’un dry burn par exemple), dégage du dioxyde de titane, une fine poudre blanche, réputée pour être irritante pour le système pulmonaire.

Si vous choisissez de vous en servir en mode contrôle de température, il est crucial de ne jamais chauffer le métal sans qu’il soit en contact avec votre e-liquide et de ne pas lui faire atteindre des températures extrêmes.
 

L’acier inoxydable

Plus récemment, des mods avec contrôle de température adapté au stainless steel ou acier inoxydable, ont fait leur entrée sur le marché. Selon moi, cette option est la meilleure pour explorer le contrôle de température.

L’acier inoxydable est un métal extrêmement résistant à la chaleur et à la dégradation. Il est depuis longtemps utilisé pour fabriquer des instruments médicaux, des prothèses chirurgicales et des instruments de cuisine. De plus, l’acier inoxydable peut être utilisé autant en mode CT qu’en mode VW/WW comme le kanthal régulier. Vous n’aurez donc pas à redouter une distraction dangereuse ou une défaillance de votre mod qui pourrait basculer hors du mode TC à votre insu.

L’acier inoxydable n’a aucun goût notable, n’est pas allergène et se travaille très bien en reconstructible. Sa résistance est environ la moitié de celle du kanthal, ce qui en fait un bon choix pour les amateurs de sub-ohm.

Quoi que vous choisissiez de faire, faites toujours de la prudence votre priorité en matière de vape. Pour ma part, je reconnais que le nickel et le titane ont eu leur rôle à jouer dans le développement du contrôle de température. Par contre, maintenant qu’une alternative beaucoup plus sécuritaire est disponible, je crois que les fabricants de matériel, les marchands et les consommateurs devraient délaisser ces métaux pour se tourner vers l’acier inoxydable.

Surtout, il est capital de cesser d’inclure par défaut des résistances en nickel ou en titane dans des produits sans mise en garde ou instructions claires sur leur danger.

Après tout, bon nombre d’entre nous ont arrêté de fumer pour des raisons de santé. Il serait bête de s’exposer à des substances toxiques facilement évitables par manque d’information, de prudence ou par paresse.

Faites-moi part de vos réflexions à ce sujet.

D’ici là, je vous invite à garder la tête dans les nuages… et les deux pieds sur terre!
 
 

5 commentaires

  1. Benoit Messier décembre 13, 2015 at 9:56  - Répondre

    Merci pour cette article très instructif

  2. Isa décembre 23, 2015 at 8:51  - Répondre

    Merci pour cet article qui rafraîchit la mémoire. Par contre, je me demandais quelle sont les température maximal suggérée pour le nickel et le titane? J’avais en mémoire 450F pour le Ni et pas vraiment de maximum pour le Ti s’il est « wické ». Quels sont selon vous les « chiffres magiques » à respecter ?

  3. Kmé août 29, 2016 at 3:24  - Répondre

    Un grand MERCI pour cette info, non toxique :D Il est vrai que j’ai tenté d’acheter du fil en titane ou nickel mais mon choix va s’orienter vers le SS. Comme tu l’as très bien dis, j’ai arrêté de fumer pour préserver mes poumons un minimum. Alors autant ne pas prendre de risque supplémentaire d’avoir un cancer ! A bon entendeur.
    Bonne vap’ les amis ;)

  4. FER janvier 8, 2017 at 6:32  - Répondre

    Bonjour,

    j’utilse les resistaces smok Baby 02 (j’ai une eleaf aster 75)
    comme l acier inox est préférable j’aimerai savoir si cette résistance est acceptable
    si ce n’est pas le cas quelle résistance puis je acheter en acier inoxydable?
    merci d’avance pour le conseil.
    bien à toi
    Nicolas

    • Martin Ouellet janvier 9, 2017 at 12:17  - Répondre

      Les résistances de Baby Beast Smok sont en kanthal, le métal le plus courant pour fabriquer les résistances. Le kanthal est très sécuritaire.

Vos réactions?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec une *

Guide e-cig et e-liquide

Au sujet de

eVAP

eVAP.ca est un blog d’information sur la e-cigarette au Québec.

Le vaporisateur personnel est une méthode de réduction des risques pour le fumeur adulte qui ne veut (ou ne peut) arrêter le tabac.

Les propos tenus sur ce site, sauf cas contraire, ne proviennent pas de professionnels de la santé. En cas de doute, veuillez consulter votre médecin.

sur Google+

Ailleurs sur le Web

Voici une liste de sites à visiter absolument si vous souhaitez enfin arrêter de fumer. Il n'est jamais trop tard pour faire du bien à sa santé.

RESTONS EN CONTACT

Vous pouvez rester en contact avec eVAP en nous suivant simplement sur les réseaux sociaux.