Etudes sur la e-cigarette

La pratique du Dry Burn serait à proscrire

La technique du dry burn pour cigarette electronique

Le docteur Konstantinos Farsalinos que nous respectons beaucoup chez eVAP à fait une déclaration très inquiétante sur la pratique du Dry Burn.
 
Le Dry Burn est fréquemment utilisé pour nettoyer les coils de ses cigarettes électroniques et leur donner une seconde vie en faisant brûler les résidus de e-liquides.
Il est également utilisé par les amateurs de reconstructibles pour resserrer les spires d’un coil à spires jointes.
 
Selon le docteur Farsalinos, faire rougir sa résistance sans présence de e-liquide est désastreux pour la santé car cette pratique détruit la structure du métal. Il indique que c’est la pire chose que l’on puisse faire (vidéo de 44′ à 46′). Vous viendrait-il à l’idée de boire un café brulé?

Un seul Dry Burn et du métal peut se détacher et se mélanger ensuite au e-liquide qui sera vapé.

Pour nettoyer ses cols, le Docteur Farsalinos conseille d’utiliser de l’eau ou de l’alcool.
 

 
Par principe de précaution et pour réduire les émissions de métal dans les e-liquides, il serait donc préférable:

  1. d’éviter de construire des résistances à spires jointes et passer aux spires non jointes
  2. de ne pas faire de dry burn
  3. de changer sa résistance après le premier dry hit

 
L’utilisation de drippers, la course au Watts des box mods et l’utilisation de résistances très basses pourraient également être remises en cause.

  
Dans le même domaine de recherche, le docteur Farsalinos a publié récemment une analyse comparative des risques liés à 13 métaux détectés dans la vapeur de cigarette electronique.

Les conclusions de cette étude indiquent que les quantités détectées sont toujours inférieures aux limites acceptées.
Les mesures ont été effectuées en supposant qu’un vapoteur tirait 1200 bouffées par jour, soit plus du double que la moyenne quotidienne constatée.
 

3 commentaires

  1. Alain mai 26, 2015 at 3:45  - Répondre

    La pratique du Dry Burn est effectivement déconseillée mais l’utilisation d’un atomiseur reconstructible n’est pas en cause. Cette étape de la réparation d’un atomiseur n’est pas indispensable. Le vapoteur peut très bien continuer à reconstruire son atomiseur sans avoir recours au dry Burn. Dautzenberg mettait en lumière des risques similaires (mais mineurs) quand on utilise un réservoir vide ; cette fois-ci, en vapotant. Le pneumologue démontrait que des émissions (infimes) de formaldéhyde étaient possibles.

  2. Fab mai 26, 2015 at 8:17  - Répondre

    Ouye Ouye en effet.
    Moi qui n’arrête pas de dry Burner sur un petit Dripper. M’en vais arrêter ça vite.
    Merci docteur Farsalinos pour tes bons conseils !!
    Sur les résistances classiques (pour nautilus par exemple), je ne fait pas de dry burn, ça les brise.

  3. Martin Ouellet mai 26, 2015 at 2:16  - Répondre

    Réjouissons-nous de ces découvertes qui vont rendre la vape de plus en plus sécuritaire. Ceci plaide évidemment en faveur du contrôle de la température, qui se répand très rapidement en ce moment.

Vos réactions?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec une *

Guide e-cig et e-liquide

Au sujet de

  • Gouvernement du Canada et tabagisme

    Site du gouvernement canadien sur le tabagisme qui ne mentionne malheureusement pas la cigarette electronique. Conseils pour cesser de fumer et renseignements sur la dépendance à la nicotine, le calcul du coût et les risques liés au tabagisme.    

eVAP

eVAP.ca est un blog d’information sur la e-cigarette au Québec.

Le vaporisateur personnel est une méthode de réduction des risques pour le fumeur adulte qui ne veut (ou ne peut) arrêter le tabac.

Les propos tenus sur ce site, sauf cas contraire, ne proviennent pas de professionnels de la santé. En cas de doute, veuillez consulter votre médecin.

sur Google+

Ailleurs sur le Web

Voici une liste de sites à visiter absolument si vous souhaitez enfin arrêter de fumer. Il n'est jamais trop tard pour faire du bien à sa santé.

RESTONS EN CONTACT

Vous pouvez rester en contact avec eVAP en nous suivant simplement sur les réseaux sociaux.